VISION FRANCE CONSULTING SAS Il y a toujour une solution...
VISION FRANCE CONSULTING SAS                                  Il y a toujour une solution...

Pour quoi invesstir en Iran ?

L'Iran est un pays en développement, son économie est fortement marquée par la prédominance du secteur pétrolier et gazier, mais bénéficie aussi de certains atouts agricoles et maritimes. Un taux de croissance de 6,5% (en 2005) fait apparaître l'économie iranienne sous un jour dynamique.

 

Quatrième plus grande réserve de pétrole au monde et deuxième en gaz, l'Iran possède, en outre, 67 variétés de minerais en quantité considérable, tels que le fer, le molybdène, l'uranium, le chrome, le cuivre, le plomb, le zinc, l'or, le manganèse, l'aluminium, le charbon pour lesquels l'Iran est le plus grand, voire l'unique, producteur en Asie occidentale. Ainsi, les industries minières sont très bien développées en Iran et permettent la perpétuation de collaborations historiques avec de multiples entreprises interdépendances à travers le monde.

La mer Caspienne au nord et le golfe Persique au sud fournissent, par ailleurs,  plus de 500 000 tonnes de poissons par an pour un investissement dans le développement de l'aquaculture vieux de seulement trois décennies. Avec 1 648 195 km2 de surface terrestre, parfaitement positionnée entre la glaciale Sibérie au nord et le désert arabe au sud, l'Iran vit sous quatre saisons avec tout au long de l'année une nature généreuse, des pluies en abondance, un sol fertile pour l'agriculture, du vent pour faire fonctionner les turbines, du soleil pour les panneaux solaires et beaucoup de terrains pour la construction. Des cascades, une nature sauvage, une diversité animale, une botanique fructueuse, de grands déserts, la mer Caspienne, le golfe Persique, des lacs, des rivières, des chaînes de montagnes aux sommets enneigés et des plaines vertes merveilleuses étendues du nord au sud et d'est en ouest ainsi que bien d'autres agréments pour tous les secteurs et industries.

L’Inconvénient

Le plus grand inconvénient pour les investisseurs reste l'instabilité politique interne et régionale. Malheureusement, l'histoire a révélé combien il est économiquement intéressant de maintenir les pays dotés d'importantes ressources en position d'instabilité, particulièrement lorsqu'ils deviennent trop puissants. Ils deviennent du jour au lendemain, le terrain de jeu des marchands d'armes et se retrouvent dans des situations où la prévention des risques accapare alors toute l'attention économique et politique. Cette situation, entre fluctuation politique et instabilité régionale, décourage les investisseurs. Heureusement pour l'Iran, son riche passé et la ténacité de sa population lui ont permis de sortir de cette impasse . Le développement proactif des infrastructures et des industries vitales ont augmenté son potentiel économique. La technologie et les progrès révolutionnaires dans l'accès à l'information et le traitement des données ont permis une meilleure prise de conscience de la population sur la réalité.

La Conspiration

Les politiques et  ONG favorisent un climat délétère à l'encontre de l'Iran et donne l'image d'un pays à l'environnement économique instable. Cette publicité se fait dans une logique purement intéressé de ces acteurs. Et tandis qu'ils se retirent des institutions financières ayant des échanges avec l'Iran, les plus petites banques profitent largement de la situation et offrent des transactions légales et réussies de fonds entre l'Iran et le reste du monde. Le pouvoir de négociation n'est pas du côté des fournisseurs de service et des intermédiaires, mais il est plutôt du côté des fournisseurs en ressource. Les manipulations et soupçons infondés contre l'ouverture commerciale de l'Iran se font contre l'objectif premier de ces ONG ; l'avancée du progrès commun.

Au regard des statistiques publiées et des études de compétitivité, l'Iran présente indéniablement des opportunités extrêmement prometteuses d'investissements durables et compétitifs. Une simple étude des rapports et publications émanant d'éminents organismes de recherches révèle les indénombrables avantages macro-environnementaux de l'Iran. La répartition démographique, le haut niveau d'éducation de la main d'œuvre, l'abondance et la diversité des ressources naturelles et technologiques, l'indépendance dans la capacité d'exportation des produits pétroliers et non-pétroliers, les attributions géographiques, la position géopolitique, les potentiels en énergie solaire et énergie éolienne encore inexploités sont quelques-uns des avantages stratégiques qui poussent à investir en Iran. (Un accroissement de l'espérance de vie, un haut niveau de qualification et de motivation de la main d'œuvre, une solidité de la structure financière, un développement industriel et technologique continu, un positionnement puissant dans les secteurs énergétiques et technologiques, des infrastructures inexploitées et bien d'autres sont des avantages qui font de l'Iran un terrain vierge immense pour les investisseurs.)

 

La Conspiration

Les politiques et  ONG favorisent un climat délétère à l'encontre de l'Iran et donne l'image d'un pays à l'environnement économique instable. Cette publicité se fait dans une logique purement intéressé de ces acteurs. Et tandis qu'ils se retirent des institutions financières ayant des échanges avec l'Iran, les plus petites banques profitent largement de la situation et offrent des transactions légales et réussies de fonds entre l'Iran et le reste du monde. Le pouvoir de négociation n'est pas du côté des fournisseurs de service et des intermédiaires, mais il est plutôt du côté des fournisseurs en ressource. Les manipulations et soupçons infondés contre l'ouverture commerciale de l'Iran se font contre l'objectif premier de ces ONG ; l'avancée du progrès commun.

Les Faits

Les échanges entre l'Iran et les marchés économiques grandissent chaque jour. Si on se base sur les derniers chiffres, seulement au cours des trois premiers semestres de l'année 2016, plus de centaines de milliards de transactions d'investissement ont été scellées et ce chiffre ne concerne que celles annoncées publiquement. Grace aux nombreux facteurs qui font de l'Iran un marché attractif, le pays a su gérer ses investissements dans de nombreux secteurs de développement en interne et ce, même, durant la crise pétrolière et la période d'autarcie. Les domaines et secteurs les plus prometteurs en Iran sont notamment les nanotechnologies, la biotechnologie, l'énergie, les télécommunications, les systèmes d'information, la cyber- sécurité, l'aéronautique, les infrastructures, la construction et le tourisme. Le puissant marché iranien offre ainsi de multiples opportunités de développements et des avantages pour les investisseurs. Les considérations politiques, les investigations constantes sur place de l'AIEA et les rapports qui s'en suivent montrent que l'Iran respecte scrupuleusement les dispositions du Plan global d'action conjoint pour garantir un environnement sécurisé aux investisseurs.

En outre, le gouvernement a mis en place une politique intérieur en faveur  d'une exposition des échanges avec les marchés économiques internationaux qui attire de nombreux investisseurs. Ceux qui se sont implantés les premiers sur le territoire gagnent actuellement en compétitivité. La question n'est plus aujourd'hui ; Est-ce le moment d'investir ou de faire du business en Iran mais comment, compte-tenu des conditions et circonstances actuelles, gagner la plus grande part d'avantages compétitifs ? Alors que la majorité des obstacles diplomatiques ont été écartés, de nombreux projets ont évolué de manière ininterrompue avant, puis après la levée des sanctions, de même en ce qui concerne le Plan global d'action conjoint. Les domaines peu développés offrent de grandes opportunités intersectorielles, d'intégration de stratégies de développement horizontale et verticale pour les investisseurs.

La Solution

Afin de trouver des stratégies calibrées et des plans d'investissement efficaces, aux rendements les plus élevés, il faut que les investisseurs mettent en place des stratégies minutieusement étudiées, des audits bien structurés, et des approches de business adaptatives. Les investisseurs qui réussissent doivent avancer intelligemment et être à l'écoute des tendances micro et macro-économique en cours et à venir. La connaissance des consultants, des stratèges des cultures d'investissements, des affaires, du management est décisive. Prendre en compte leur savoir- faire et leurs expériences, afin de développer des tactiques efficaces, est un élément crucial de la compétitivité de l'investissement. Des recherches et études personnalisées sur le marché de la concurrence, afin de se rendre compte des adaptations nécessaires des investissements en fonction des marchés ciblés, l'analyse comparative des stratégies de développement, l'étude des perspectives et des rendements par le biais de multiples indices sont incontournables. Ainsi, l'analyse des risques face aux aspects légaux, sociaux, opérationnels, économiques, culturels et politiques majeurs reste indispensable, d'où la nécessité de consulter experts et consultants avertis. Les stratégies d'entrée, de partenariats, de co-entreprises, de fusions et acquisitions, les relations d'entreprise, les processus de contrôle des opérations et bien d'autres éléments cruciaux aux plans d'investissements et de développements requièrent de solides experts en stratégies et en analyses qui sauront aussi prendre en compte les délais.

 

 

Contact et rendez-vous

Pour toute question ou prise de rendez-vous, vous pouvez nous joindre au numéro de téléphone suivant : 0033 (0) 6525386538

 

 

 

 

Vous pouvez également utiliser notre formulaire de contact.

Actualité

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© VISION FRANCE CONSULTING